De vraies solutions

Cette prochaine mandature est placée sous le signe de profonds changements. Les budgets ont été réduits de 25%, et ce n’est pas fini. Cela va imposer une gestion encore plus rigoureuse.

Les missions de la Chambre de commerce et d’industrie ont été modifiées. Une partie des attributions précédentes ont été transférées à la chambre régionale.

Cela nous oblige dorénavant à défendre les positions du Vaucluse face aux autres territoires. D’où la nécessité d’élire des femmes et des hommes compétents pour représenter les intérêts de notre département. Dans un environnement économique très difficile, les capacités du Vaucluse, qui restent potentiellement importantes, doivent être absolument amplifiées.

 

L’équipe de « entreprendre en Vaucluse » est constituée de femmes et d’hommes qui ont su démontrer une parfaite maitrise de leur métier. Tous présentent des qualités d’esprit et de probité appréciées par leurs pairs.

Ensemble, avec les entreprises de Vaucluse, nous voulons renforcer les services que la chambre de commerce et d’industrie doit apporter (création d’entreprise, veille économique).

Les technologies modernes doivent nous y aider. Tous les piliers économiques du département, la gestion des équipements publiques (ports et aéroports) doivent bénéficier de toutes les attentions.

La formation doit continuer a être un axe prioritaire.Il faut aussi redonner un peu plus de poids au secteur de l’agroalimentaire, essentiel pour le vaucluse.

Il faut aussi encore plus valoriser le tourisme, en liaison avec l’agence départementale de tourisme et les offices de tourisme, car là aussi le Vaucluse est riche de potentialités.

Enfin, le commerce de proximité et de centre-ville doit faire l’objet d’un effort particulier ; il faut cesser de voir les magasins fermer les uns après les autres, il en va de l’intérêt de nos villes.

 

Nous travaillons depuis 1 an à l’élaboration de projets concrets que nous allons faire connaitre. Nous voulons apporter aux entreprises de Vaucluse, commerçants, industriels et autres métiers de service, autre chose que des promesses creuses, irréalistes voire démagogiques.

 

« Entreprendre en Vaucluse » veut apporter à ce département, avec le concours de toutes les entreprises, de vraies solutions structurantes.

 

Michel Bernard